Création du « Verger du Pré aux Clercs » à Quézac

Création du « Verger du Pré aux Clercs » à Quézac

Malgré une population assez réduite (environ 330 habitants), les élus du village de Quézac n’hésitent pas à se lancer dans un projet paysager de grande ampleur. La nouvelle commune « Gorges du Tarn Causses », associant Sainte Enimie, Quézac et Montbrun, a en effet pour ambition de réaménager et de mettre en valeur les abords de l’église Notre-Dame de Quézac, remarquable par son porche classé monument historique.

Elle fut fortifiée au XIVème siècle à l’initiative du pape Urbain V. Quézac est aussi connu pour sa fameuse eau minérale gazeuse dont la source se situe sur la commune.

Eglise Notre-Dame de Quézac (ancienne collégiale)
Eglise Notre-Dame de Quézac (ancienne collégiale)

Dans le cadre de cet aménagement, les élus se sont tournés vers les techniciens du Parc national des Cévennes et ont sollicité leurs avis autour de l’idée de créer un espace convivial, ludique et festif, destiné à la population, en lieu et place d’une vaste pâture appelée Pré du Curé, entretenue par des moutons connus de tous depuis des années.

Un pré-projet réalisé par un architecte paysagiste a ainsi vu le jour, en sollicitant l’association « Vergers de Lozère » par l’intermédiaire de Sabine Rauzier (choix des variétés fruitières proposées) et Jacky Brard (aspects essentiellement techniques).

Une première réunion de présentation du projet global a eu lieu en avril, dans les locaux de la mairie de Quézac, regroupant toutes les parties prenantes.

Même si notre avis a pu être pris en compte sur tous les sujets abordés, c’est sur la création du verger que fut concentrée notre attention. Il s’agit d’un verger annexe au Verger de Ventajols (propriété du PnC), auquel nous sommes liés par une convention afin d’apporter notre expertise spécifique à un nouvel aménagement plus conforme. Dans ce cadre, et pour obtenir le label « Verger conservatoire » le Verger de Ventajols a besoin d’avoir ses variétés fruitières cultivées aussi dans un verger annexe.

Nous avons mis à profit cette réunion pour jeter les bases d’une convention tripartite liant la commune Gorges du Tarn Causses, le Parc national des Cévennes et Vergers de Lozère.

En octobre nous avons été reçus, ainsi que les élus, au Verger de Ventajols afin de faire goûter quelques variétés de pommes et d’imaginer sur place le bonheur de se retrouver au milieu des arbres à l’automne. Une réunion s’ensuivit permettant de peaufiner la convention tripartite en prenant en compte les réflexions et observations de chacun.

Cette convention, ensuite élaborée par le PnC, recevra les diverses signatures nécessaires pour être effective dès le 1er janvier 2022, pour une durée de trois ans.

Les délais de réalisation des travaux nous permettant de créer ce verger à notre idée, nous avons proposé de commencer par donner la liste des trente-cinq arbres fruitiers le composant, de réserver des greffons cet hiver, de les faire greffer au printemps sur des porte greffes à grand développement par Albert Douchy de la Pépinière des Jardins de Grizac, afin de les planter à l’automne 2022.

A cet effet, en novembre, des piquets furent implantés précisément aux emplacements des futurs arbres avec les employés communaux. Ceux-ci ayant loué une mini pelle, les fouilles ont pu être réalisées dans la foulée, la terre inspectée, les tuteurs de deux mètres cinquante mis en place et les trous rebouchés en disposant la terre arable au fond. Le temps doit permettre le foisonnement de façon à ce que le sol soit prêt à accueillir les fruitiers l’année prochaine.

C’est un chantier bien entamé en 2021, sous le regard intéressé de la population locale, qui va connaître son apogée dans les années à venir, car l’association s’est engagée sur bien d’autres tâches qui feront l’objet d’articles complémentaires au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Jacky Brard, avec la complicité de Patrick et Sabine

Cet article a 2 commentaires

  1. Mourgues

    Voilà un projet qui parait très très intéressant ! J’ai hâte d’en voir le résultat.

  2. Véronique

    Génial ce projet !
    Je vais suivre avec attention et intérêt…
    Merci de cette initiative

Laisser un commentaire